Quoi
  • Administrations
  • Alimentation
  • Assurances
  • Automobiles, Motos & Machines
  • Banques & Finances
  • Beauté & Bien-être
  • BTP & Matériaux
  • Commerce, Négoce & Distribution
  • Edition, Communication & Multimédia
  • Education, Culture & Média
  • Electronique & Electricité
  • Etudes & Conseils
  • Fabrications
  • Habitat & Décoration
  • Informatique & Télécoms
  • Juridique & Comptabilité
  • Mode, Textiles & Bijoux
  • Pharmacies
  • Prestations de services
  • Restos & Bars
  • Santé & Médecine
  • Sécurité
  • Services aux entreprises
  • Sport & Loisirs
  • Transports & Logistique
  • Voyages & Tourisme

Pharmacies de garde Angre

TOUR DE GARDE DES PHARMACIES

SEMAINE DU SAMEDI 12 SEPTEMBRE AU VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2020 – (Permanence 24H / 24)

La nuit ou le week-end, vous vous retrouvez à la recherche d’un médicament, c’est un grand classique. Trouver alors la pharmacie de garde la plus proche pour s’en procurer, n’est plus un casse-tête. Pages Jaunes Côte d’Ivoire vous propose en effet la liste des pharmacies de garde ouvertes les nuits, les dimanches et les jours fériés.

PHARMACIES DE GARDE – ANGRE

Choisir votre commune :

Abobo –  Adjamé –  AnyamaAttécoubéBingervilleBrofodouméCocodyKoumassiMarcoryPlateauPort-BouetTreichvilleYopougon

cat-icon Cocody, Angre 8ème tranche cite bceao non loin du marché Cocovico
cat-icon Cocody Angré Djibi 3eme rue a gauche – apres terminus bus 81 1 82 - dans le centre commercial de la djibi
cat-icon Angré 7eme tranche - route d’attoban - 50 m commissariat 30eme arrondssement
cat-icon Cocody Angré 8ème Tranche, Gd marche de cocody - station agip bus n° 28 – 74
cat-icon Cocody, Angre chateau d’eau / fin goudron en face du terrain militaire (FPM)
cat-icon Cocody, Angré prolongement du Bd Latrille route d’Aboboté dans le dos de la cite Star 9 A

PHARMACIES DE GARDE – PAR VILLES

AbidjanAbengourouAboissoAgbovilleAgnibilékrouAlépéAnyamaBingervilleBrofodouméBouakéDabouDaloaDivoDuékouéGagnoaGrand-BassamGuigloIssiaKorhogoMan MontézoOuméSan-PedroSinfraSoubréTiassaléYamoussoukro